CultureOeil sur la communautéOpinion

Charte des valeurs: la gymnastique des chiffres

Dans son acharnement à nous imposer ses valeurs à travers son projet de charte largement controversé, le gouvernement Marois multiplie les maladresses à tel point que l’on est tenté de douter de sa volonté de voir s’instaurer un réel débat autour de ce projet de charte sans intervention de sa part pour essayer de l’orienter en sa faveur.

En effet, lors de sa dernière intervention médiatique le ministre Bernard Drainville, en virtuose de la communication tente de nous faire passer quelques couleuvres difficiles à avaler.

Dans un discours d’autosatisfaction aux allures de propagande d’une autre époque, et par une gymnastique de chiffres tirés par les cheveux, il en arrive à affirmer que 68% des Québécois seraient en faveur de la charte. Chiffre que tous les sondages sérieux contredisent largement.

Le gouvernement PQ bien que plébiscité démocratiquement essaye de nous enseigner une autre forme de démocratie, différente de celle qui l’a portée au pouvoir, celle qui s’appuie sur un échantillonnage de 26305 participants qui n’excède pas 0.4% des Québécois. Le PQ nous brandit des résultats largement discutables et sans aucune gêne omet de communiquer les détails de ses chiffres. La fourberie politique ou la fourberie tout court, voilà ce que le PQ est en train de promouvoir comme valeur.

Ironiquement beaucoup de ces immigrants directement ciblés par la charte et sceptiques vis à vis de celle-ci, revoient dans cette attitude du gouvernement à imposer ses chiffres à lui, des situations déjà vécues dans leurs pays d’origine où après une journée de suffrage sans grande affluence le taux de participation quasi nul suffit à élire le président avec une large majorité et à lui donner un semblant de légitimité.

Dans cette affaire, depuis le début, le gouvernement PQ fait le show et il applaudit. Il s’est donné tous les rôles, celui du juge et celui des parties.

Nous estimons que ce genre de dérive est inadmissible dans une société démocratique telle que la nôtre. Le parti de René Lévesque semble malheureusement bien différent de ce qu’il a été…

 

 

Centre Culturel Algérien

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to top button